Government of Canada / Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Recherche

Règlement sur les eaux et les égouts dans les parcs nationaux du Canada (C.R.C., ch. 1134)

Règlement à jour 2020-10-05; dernière modification 2018-11-23 Versions antérieures

Discontinuation des services d’approvisionnement d’eau (suite)

 Le directeur peut couper ou interrompre l’approvisionnement d’eau à l’égard de tous bâtiments ou lots situés dans un parc, pour la période qu’il estime nécessaire,

  • a) lorsqu’il est opportun de faire des réparations à une conduite de distribution d’eau, de remplacer ou d’installer une telle conduite, ou d’entreprendre d’autres travaux; ou

  • b) dans le cas d’une conflagration ou d’autres circonstances qui, de l’avis du directeur, nécessitent une telle mesure.

  • DORS/88-38, art. 7(F)
  • DORS/93-165, art. 3
  • DORS/2001-320, art. 20(F)

Droits exigibles pour l’eau et les égouts

  •  (1) Le propriétaire d’un lot situé dans le parc national Kootenay du Canada ou le parc national Fundy du Canada doit :

    • a) informer le directeur du nombre de pièces — à l’exclusion des entrées, vestibules, salles de bain, placards et garde-robes —, de la superficie de parquet de ces pièces et de l’utilisation des bâtiments sur le lot, aux fins de l’établissement des droits proportionnels annuels pour l’eau ou les égouts payables par lui;

    • b) dans le cas où le lot est raccordé au réseau de distribution d’eau du parc, payer des droits proportionnels annuels pour l’eau au taux fixé aux annexes IV ou VIII, selon le cas.

    • c) [Abrogé, DORS/2010-140, art. 8]

  • (2) Le propriétaire d’un lot situé dans le parc national Kootenay du Canada doit :

    • a) dans le cas où le lot est raccordé au réseau de distribution d’eau ou au réseau d’égouts du parc, payer des droits annuels de raccordement au taux fixé à l’annexe IV;

    • a.1) dans le cas où le lot est raccordé au réseau d’égouts du parc, payer des droits proportionnels annuels pour les égouts au taux fixé à l’annexe IV;

    • b) dans le cas où le lot est raccordé au réseau de distribution d’eau ou au réseau d’égouts du parc et est bordé par une rue où une conduite de distribution d’eau ou un égout collecteur a été installé, payer :

      • (i) des droits annuels au titre de la cotisation générale, basés sur l’évaluation du lot, au taux fixé à l’annexe IV,

      • (ii) des droits annuels au titre de la cotisation spéciale pour l’eau et les égouts, basés sur la longueur de la limite avant et la superficie du lot, au taux fixé à l’annexe IV.

  • (3) Pour l’application des paragraphes (1) et (2), la longueur de la limite avant d’un lot est déterminée selon les règles suivantes :

    • a) la longueur de la limite avant d’un lot bordé par une seule rue est égale à la longueur du côté qui donne sur la rue;

    • b) la longueur de la limite avant d’un lot bordé par plus d’une rue où sont installées des conduites de distribution d’eau à l’une desquelles un raccordement a été fait est égale à la longueur du côté qui donne sur la rue du raccordement;

    • c) malgré l’alinéa b), la longueur de la limite avant d’un lot d’angle situé au croisement de conduites de distribution d’eau est égale à la longueur du plus long des deux côtés, plus 25 pieds, sauf que si le plus court des deux côtés est inférieur à 25 pieds de longueur, la longueur de la limite avant est égale à la somme des deux côtés;

    • d) malgré l’alinéa c), la longueur de la limite avant d’un lot bordé par plus d’une rue où sont installées des conduites de distribution d’eau auxquelles des raccordements ont été faits est égale au double de la longueur du plus long côté du lot;

    • e) pour les fins des alinéas a) à d), la longueur de la limite avant d’un lot dont les côtés ne sont pas parallèles est égale au résultat qu’on obtient en multipliant la longueur, en pieds, de la limite avant du lot rectangulaire le plus proche situé dans le même bloc, par la fraction que représente la racine carrée de la superficie du lot irrégulier sur la racine carrée de la superficie du lot rectangulaire;

    • f) malgré les alinéas a) à e), la longueur de la limite avant d’un lot sans bâtiments ou d’un lot sur lequel il existe des bâtiments ayant chacun une superficie de parquet de moins de 300 pieds carrés, lorsque le lot fait partie d’un groupe de lots dont la longueur globale de la limite avant calculée selon les alinéas a) à e) dépasse 200 pieds et que chacun sert à une seule entreprise, est égale à la moitié de la longueur de la limite avant du lot calculée selon l’un des alinéas a) à e).

  • DORS/88-38, art. 7(F)
  • DORS/93-165, art. 3
  • DORS/96-171, art. 4
  • DORS/99-149, art. 1
  • DORS/2001-320, art. 8 et 20(F)
  • DORS/2010-140, art. 8

 [Abrogé, DORS/2004-44, art. 1]

  •  (1) Le propriétaire d’un lot situé dans le parc national de Prince Albert du Canada, le parc national du Mont-Riding du Canada ou le parc national des Lacs-Waterton du Canada doit payer :

    • a) dans le cas où le lot est raccordé au réseau de distribution d’eau du parc, des droits annuels pour l’eau établis selon la formule suivante :

      (A × B/12 × C/D) + (E × F/G)

      où :

      A
      représente la somme des valeurs volumétriques des unités sur le lot,
      B
      le nombre de mois de l’année pendant lesquels le propriétaire est autorisé à occuper le lot en vertu d’un bail ou d’un permis, notamment d’un permis d’occupation,
      C
      le coût total de fonctionnement et d’entretien du réseau de distribution d’eau,
      D
      la somme des valeurs volumétriques des lots du parc qui sont raccordés au réseau de distribution d’eau,
      E
      la somme des facteurs de base des unités sur le lot,
      F
      le coût total en capital du réseau de distribution d’eau,
      G
      la somme des facteurs de base des unités du parc qui sont raccordées au réseau de distribution d’eau;
    • b) dans le cas où le lot est raccordé au réseau d’égouts du parc, des droits annuels pour les égouts établis selon la formule suivante :

      (A × B/12 × C/D) + (E × F/G)

      où :

      A
      représente la somme des valeurs volumétriques des unités sur le lot,
      B
      le nombre de mois de l’année pendant lesquels le propriétaire est autorisé à occuper le lot en vertu d’un bail ou d’un permis, notamment d’un permis d’occupation,
      C
      le coût total de fonctionnement et d’entretien du réseau d’égouts,
      D
      la somme des valeurs volumétriques des lots du parc qui sont raccordés au réseau d’égouts,
      E
      la somme des facteurs de base des unités sur le lot,
      F
      le coût total en capital du réseau d’égouts,
      G
      la somme des facteurs de base des unités du parc qui sont raccordées au réseau d’égouts.
  • (2) Pour chacun des parcs visés au paragraphe (1), la somme des valeurs volumétriques des lots du parc et le coût total de la fourniture des services de distribution d’eau et des services d’égouts dans le parc sont calculés le 31 mars 1996 et à la même date chaque année subséquente.

  • (3) [Abrogé, DORS/99-149, art. 3]

  • DORS/96-171, art. 4
  • DORS/99-149, art. 3
  • DORS/2001-320, art. 10
  • DORS/2004-44, art. 2

 Pour l’application des articles 17.1 et 17.2, année s’entend de la période commençant le 1er avril d’une année civile et se terminant le 31 mars de l’année civile suivante.

  • DORS/82-873, art. 1
  • DORS/88-38, art. 7(F)
  • DORS/88-39, art. 1
  • DORS/89-449, art. 5
  • DORS/93-165, art. 3
  • DORS/96-171, art. 4
  • DORS/99-149, art. 4
  • DORS/2001-320, art. 11
  •  (1) Le propriétaire d’un lot situé dans le parc national Banff du Canada, le parc national Jasper du Canada ou le parc national Yoho du Canada doit, si le lot est raccordé au réseau de distribution d’eau du parc, payer des droits annuels pour l’eau consommée calculés par multiplication du volume relevé au compteur du lot pour l’année par le taux établi selon le paragraphe (2).

  • (2) Au plus tard le 31 mars de chaque année, le directeur de chacun des parcs mentionnés au paragraphe (1) calcule le taux correspondant au coût estimatif de distribution d’un mètre cube d’eau dans le parc pour l’année suivante, selon la formule suivante :

    A = B / C

    où :

    A
    représente le taux correspondant au coût estimatif de distribution d’un mètre cube d’eau dans le parc pour l’année suivante;
    B
    le coût total estimatif des services de distribution d’eau dans le parc pour l’année suivante, déterminé selon le paragraphe (3);
    C
    le volume total estimatif d’eau, en mètres cubes, que doit fournir le réseau de distribution d’eau du parc pour l’année suivante.
  • (3) Le coût total estimatif des services de distribution d’eau du parc pour une année comprend le coût des éléments suivants :

    • a) la collecte et la distribution d’eau;

    • b) le traitement de l’eau;

    • c) l’entretien des installations;

    • d) l’entretien des réservoirs;

    • e) le pompage;

    • f) l’entretien et la lecture des compteurs d’eau;

    • g) la vérification du fonctionnement des robinets et des prises d’eau;

    • h) l’entretien lié au dégel, à la détection des fuites et aux ruptures des conduites de distribution d’eau;

    • i) les immobilisations;

    • j) le service de la dette;

    • k) l’alimentation électrique;

    • l) l’inspection et l’installation des compteurs d’eau;

    • m) la facturation liée à l’alimentation publique en eau, ainsi que la perception et l’enregistrement connexes;

    • n) tout autre élément lié à l’installation, l’exploitation, l’entretien et l’administration du réseau de distribution d’eau.

  • (4) Au plus tard le 30 juin de chaque année, le directeur de chacun des parcs mentionnés au paragraphe (1) calcule, pour l’année précédente, les coûts réellement engagés pour les services de distribution d’eau dans le parc conformément à l’élément B de la formule prévue au paragraphe (2), mais en substituant les coûts réellement engagés aux coûts estimatifs.

  • (5) Dans le cas où le total des coûts réellement engagés pour les services de distribution d’eau dans le parc pour l’année précédente, calculés selon le paragraphe (4), diffère du coût total estimatif pour les services de distribution d’eau pour cette même année, le coût total estimatif pour l’année en cours est rajusté comme suit :

    • a) si le total des coûts réellement engagés est plus élevé que le coût total estimatif, la différence est ajoutée au coût total estimatif pour l’année en cours;

    • b) si le total des coûts réellement engagés est moindre que le coût total estimatif, la différence est déduite du coût total estimatif pour l’année en cours.

  • (6) Les frais ci-après sont exigés de tout propriétaire de lot situé dans un parc mentionné au paragraphe (1) qui demande les services suivants :

    • a) par demande d’ouverture ou de fermeture de la conduite d’eau du lot, des frais de service de 25 $;

    • b) lorsque le compteur d’eau du lot est vérifié par une personne qualifiée embauchée par le directeur, des frais de service équivalant à la somme demandée par cette personne au directeur;

    • c) lorsque de l’eau provenant d’une source quelconque du parc est achetée par le propriétaire du lot et acheminée au lot par camion ou par prise d’eau, des frais de service équivalant au nombre de mètres cubes d’eau achetés multiplié par le taux calculé conformément au paragraphe (2) pour l’année en cause.

  • (7) La personne qui, en vue de travaux de construction, achète de l’eau provenant d’une source quelconque de l’un des parcs mentionnés au paragraphe (1) doit payer des frais de service équivalant au nombre de mètres cubes d’eau achetés multiplié par le taux calculé conformément au paragraphe (2) pour l’année en cause.

  • DORS/2001-320, art. 11
 
Date de modification :